Chantier

Pourquoi les joints de fractionnement en façade enduite


Extrait de la doc Weber sur le sujet :


Les modénatures sont nées du besoin de protéger la façade du ruissellement et de l’érosion : débords de toiture, corniches, bandeaux, soubassements, pièces d’appui, jambages, encadrements d’ouverture, etc.

Aujourd’hui, le terme dépasse son appellation première et désigne tous les moyens proposés aux architectes pour transcrire ou d’écrire une façade en jouant avec les matériaux pour souligner – affirmer ou infirmer – les rythmes et les volumes.

Indépendamment des considérations esthétiques qui peuvent faire adopter un appareillage de joints pour souligner un parti de façade et modifier à dessein la composition de ses horizontales et de ses verticales, les joints ont un rôle pratique essentiel. Par exemple il est matériellement impossible, même pour les compagnons les plus soigneux, d’appliquer un enduit mince sur une surface importante sans aucune interruption de travail (préparation de matériaux, déplacement d’échafaudage, pause repas…).

Or, une interruption de travail, et donc une “reprise”, est presque toujours visible, car elle se traduit souvent par une légère surépaisseur ou par un raccord dans la finition.

La seule façon d’éviter ces reprises inesthétiques consiste à découper artificiellement les surfaces importantes en “panneaux” indépendants ne dépassant pas en surface ce qu’un compagnon peut traiter sans interrompre son travail. La surface optimale de ces panneaux varie suivant les types de revêtements considérés et les particularités de leur mise en œuvre, pour les enduits : environ 20 m2 pour les enduits organiques et 12 m2 pour les enduits de parement minces avec granulats de marbre.

Attention !

Le rôle des joints dits “de dilatation”, qui concernent le gros œuvre, n’entre pas dans les propos de ce document car un enduit de façade ne doit jamais recouvrir un joint de dilatation.


Toute la documentation ici :

http://www.weber.fr/fileadmin/user_upload/prescrire/documentations/apparences_colores2011/facade_p23_a_28.pdf

Publicités

Il manque un lien que tu connais? Contribue à la survie des architectes en collaborant ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s