Ecologie Normes & réglementations Uncategorized

Thermique réaliste (pour des occupants qui ouvrent souvent les fenêtres)

Quelques remarques sur la thermique, au-delà des calculs réglementaires :


Alors, que préconiser pour des occupants qui vivent le plus souvent fenêtres ouvertes ?

  • Une forte inertie des parois : isolation par l’extérieur ou doublage à la brique plâtrière (qui a en plus l’avantage de faire office de tampon hygrométrique)
  • Un chauffage rayonnant avec une grande surface d’échange (de préférence verticale pour éviter les effets de convection).
  • Des contacteurs aux fenêtres : le chauffage est coupé à l’ouverture des fenêtres
  • Un traitement de tous les ponts thermiques : chape sur isolant, isolation périmétrique de la chape,
  • De la fibre de bois en toiture, ou tout autre isolant à fort déphasage, pour garantir une isolation de qualité tout en évitant la surchauffe estivale.
  • Eventuellement ajouter une véranda ou deux (plein sud) ? De manière à avoir des espaces tampons qui évitent d’ouvrir totalement sur l’extérieur quand on veut profiter d’un espace planté ?
  • Une VMC Hygroréglable ou mieux, une cheminée de ventilation naturelle assistée.
Publicités

un commentaire

Il manque un lien que tu connais? Contribue à la survie des architectes en collaborant ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s